L’inventeur de la machine à pluie

L’inventeur de la machine à pluie

Publié dans le magazine Books, avril 2009.
Juan Pedro Baigorri travailla, sa vie durant, à une machine qui serait capable de faire la pluie. Et, dit-on, il y parvint. En 1938, Baigorri aurait fait pleuvoir à Santiago del Estero, l’une des zones les plus arides d’Argentine. Ce qui lui valut d’être célébré à son retour par la foule qui l’accueillit à la gare centrale de Buenos Aires. Assailli par la presse nationale et étrangère, le « génie de la pluie » s’attira les foudres de la communauté scientifique. Celle-ci « l’accusa d’être un sorcier, un menteur, un vendeur d’illusions », raconte Gloria Milesi dans El Clarín. Le directeur du Service de météorologie de l’époque, l’ingénieur Galmarini, lança une véritable campagne de diffamation contre lui. Baigorri, indigné, jugea que ces attaques méritaient une réponse en bonne et due forme : il promit de faire pleuvoir sur Buenos Aires le 3 janvier 1939. Le jour venu, par une chaleur écrasante, la tempête éclata ! Diego Huberman signe la première recherche approfondie sur ce personnage énigmatique et oublié de l’histoire argentine.

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire