Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

De Lolita à Vanessa

Quand l’Américaine Kate Elizabeth Russell a lu Lolita à l’âge de 14 ans, cela ne faisait aucun doute pour elle : Vladimir Nabokov avait écrit une histoire d’amour. À 16 ans, elle entame la rédaction de ce qui deviendra son premier roman, My Dark Vanessa. À 33 ans, elle le propose à un éditeur qui lui signe un contrat à sept chiffres. Mais le livre n’a plus rien du roman sentimental qu’elle avait écrit à l’adolescence.
L’héroïne, Vanessa, 15 ans, est flattée par l’attention que lui porte son professeur de littérature, Jacob Strane. Le quadragénaire la séduit et entretient des rapports sexuels avec elle. Dix-huit ans plus tard, accusé d’agression sexuelle par une autre de ses anciennes élèves, il recontacte Vanessa pour trouver du réconfort auprès d’elle. La jeune femme est toujours persuadée d’avoir vécu une grande histoire d’amour.

My Dark Vanessa est « dopé au suspense », note la critique Heller McAlpin sur le site de la radio publique américaine NPR. « Le lecteur s’efforce, avec Vanessa, de comprendre ce qui est en train de se passer, de recoller les morceaux, de distinguer la vérité dans une multitude de faux récits, d’illusions et d’efforts déployés pour enjoliver la situation, estime quant à elle la journaliste et essayiste Katie Roiphe dans The New York Times. Vanessa réécrit ce qui se passe, parfois au moment même où cela se passe. »

C’est très précisément cette complexité qui intéresse l’auteure. Le roman jette « un regard cru et sans concession sur cette façon que nous avons de tenir les jeunes filles pour responsables des actes répréhensibles des hommes adultes et, pire encore, sur le fait que les victimes en arrivent à rejeter la faute sur elles-mêmes », analyse la romancière Kim Liggett dans The Washington Post. « Un excellent roman qui compense tous ces livres glorifiant l’hyper-sexualisation des jeunes filles », conclut-elle.

 

À lire aussi dans Books : Lolita et les papillons, avril 2009.

LE LIVRE
LE LIVRE

My Dark Vanessa de Kate Elizabeth Russell, William Morrow, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Chroniques du Kerala
Périscope Du poids des boutons
Périscope Bon voisinage ?

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.