Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Une ombre à Oslo

Skyggeboken (Le livre des ombres), dernier volet de la trilogie Byens spor (Traces de la ville), a pour cadre et pour héroïne l’Oslo de l’après-guerre, en particulier l’un de ses quartiers paisibles. Les lecteurs y retrouvent, au tournant des années 1970, Maj Kristoffersen, qui, dans le précédent volume, a perdu son mari, employé dans une agence de publicité. Bénévole à la Croix-Rouge, Maj élève Jesper et Stine, côtoie une autre veuve et un ami, fils de boucher…

Selon le site de la radiotélévision publique NRK, l’intérêt du roman tient moins à sa trame narrative qu’aux « interventions permanentes » de l’auteur ,qui « discute avec nous de la façon dont il peut écrire ». Lars Saabye Christensen mêle des personnages de précédents romans (tels que Le Demi-frère et Beatles, traduits chez JC Lattès) à ses propres souvenirs de jeunesse. L’écrivain de 65 ans révèle de surcroît qu’il est atteint d’un cancer et que Skyggeboken est son dernier livre. « Cela crée une dimension supplémentaire, la distance avec l’auteur est en quelque sorte abolie », analyse le quotidien Aftenposten. Depuis la parution, l’intéressé se montre moins catégorique quant au point final.

LE LIVRE
LE LIVRE

Byens spor : Skyggeboken de Lars Saabye Christensen, Cappelen Damm, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Fuyante et fascinante anguille
Bestsellers Scénariser le fascisme
Bestsellers Dickens plutôt qu’Orwell

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.