Books prolonge les fêtes ! Profitez de 10 euros de remise sur l’abonnement 11 numéros avec le code promo: BOOKS2020.

Les politiciens espagnols habillés pour l’hiver

« Rends-moi le pouvoir » exige Miriam González Durántez dans son essai très controversé Devuélveme el poder. À qui s’adresse-t-elle ainsi ? À la classe politique espagnole dans son ensemble, qu’elle accuse d’avoir indûment confisqué le pouvoir des mains des citoyens. Cette avocate spécialisée dans le commerce international et le droit européen estime qu’une grande réforme libérale est nécessaire en Espagne, seule solution à apporter à l’inefficacité des institutions, à la corruption, à la fragilité de l’économie et à la désaffection de la jeune génération pour la politique. Son ouvrage est « une diatribe implacable contre notre classe politique » résume la journaliste Cristina Aldaz dans le quotidien El Mundo.

L’auteure fustige notamment la prolifération des « professionnels de la politique ». En Espagne, ils sont entre 300 000 et 400 000 à tirer leur subsistance de leur mandat de membre du gouvernement, de parlementaire, d’élu d’une administration territoriale. C’est plus du double que le nombre de scientifiques, s’indigne González Durántez, qui voit dans cette situation un frein à l’essor économique du pays. Par ailleurs, l’avocate espagnole critique le fonctionnement pyramidal des institutions politiques qui, selon elle, exclut de facto la participation des citoyens. « Pour qu’un retour à la dictature ne soit pas possible, la transition démocratique [après la mort de Franco] a structuré le régime politique de façon rigide, en le faisant reposer sur deux piliers de pouvoir très forts, le bipartisme. […] Cela donne lieu à une politique très tribale », expose-t-elle dans une interview accordée au quotidien ABC.

La critique est aisée mais l’art est difficile, objectent, en substance, ses détracteurs. À l’instar de l’économiste Carlos Rodríguez Braun dans le magazine El Cultural : « Quand il s’agit de dépasser les questions de dépolitisation et de bureaucratisation pour déterminer comment la réforme doit être effectivement menée, l’auteure affiche l’habituelle confusion des libéraux soucieux de ménager la chèvre et le chou ».

 

À lire aussi dans Books : Vivien Schmidt : «Inventer un nouvel avenir pour l’Europe », juin 2019.

LE LIVRE
LE LIVRE

Devuélveme el poder: Por qué urge una reforma liberal en España de Miriam González Durántez, Ediciones Península, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Lu d'ailleurs En direct de la start-up
Lu d'ailleurs Deux familles argentines dans l'atroce XXe siècle
L’Amérique à la dérive

Dans le magazine
BOOKS n°104

DOSSIER

L'Enfer - Damnés d'hier et d'aujourd'hui

Chemin de traverse

15 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Névrose chrétienne

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

Comment aborder un inconnu ?

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.