L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

La Pologne faite femme

Elżbieta Cherezińska serait-elle l’héritière de Henryk Sienkiewicz, Prix Nobel de littérature 1905 et auteur de Quo Vadis ? Comme lui, elle écrit des romans historiques au succès retentissant. Mais, ­surtout, tous deux semblent s’être attribué la même mission : rendre leur fierté à leurs compatriotes. Certes, Henryk Sienkiewicz était plutôt porté sur le XVIIe siècle. Avec ­Harda, Elżbieta Cherezińska a jeté son ­dévolu sur les Xe et XIe siècles,
époque de la naissance de la Pologne en tant qu’État ­indé­pendant. Mais, là où le héros idéal de Sienkiewcz était un soldat pieux, Cherezińska choisit une femme pour personnage principal. Dans Harda, la Pologne est incarnée par Świętosława, reine scandinave et princesse de la dynastie Piast, qui régna durant quatre siècles. Une femme exceptionnelle. « Son corps est le sceau des alliances internationales et son intelligence une garantie de leur durabilité et de leur utilité », s’enflamme le quotidien Gazeta Wyborcza, conquis par cet « idéal du féminisme moderne » et un roman capable de proposer une nouvelle « vision géopolitique ». Non sans exprimer certaines ­réserves à l’égard de la violence nationaliste décrite dans le livre. Pas de quoi arrêter le quotidien Polityka, qui lui, s’est ému d’autre chose : « Il y a beaucoup de descriptions et de gros plans érotiques, nous vous suggérons de les sauter. »
LE LIVRE
LE LIVRE

Harda de Elzbieta Cherezinska, Zysk i S-ka, 2016

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Au paradis des enfants
Périscope De Prague à Pékin
Périscope Le livre fantôme de Harper Lee

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.