Seriez-vous nativiste ?

Trop d’immigrés ou pas assez ? La question pourrit le débat politique, en France et ailleurs. Si l’on oublie les enragés, les deux camps méritent le respect. Reste à poser les bases d’une discussion sereine.

«Les contributeurs sont tenus de ne pas par­ti­ciper à une guerre d’édi­­tion sous peine de blocage », annonçait Wikipédia dans un bandeau rouge coiffant la page consacrée à Éric Zemmour. Ce dernier est un juif d’ascendance arabe ou berbère (berbère, préfère-t-il dire), dont la famille algérienne avait reçu la nationalité française en 1870. Ayant bénéficié, si l’on ose dire, de la colonisation française, ses parents sont partis pour la « métropole » en 1952. Il est donc un produit de l’immigration nord-africaine, qu’il dénonce sur son site officiel (un « podium des titres de séjour délivrés en un an » place en tête le Maroc, suivi de l’Algérie et de la Tunisie).

En 1885, un réfractaire allemand sans le sou arriva à New York. Les États-Unis n’imposaient à l’époque aucune restriction à l’immigration. Il fut enregistré sous le nom de Friedrich Trumpf. Profession : sans. On devine la suite : c’était le grand-père de Donald ...

LE LIVRE
LE LIVRE

People Power: Why We Need More Migrants de Giles Merritt, I. B. Tauris, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Esprit critique L’historien, pêcheur et pécheur
Esprit critique D’un formatage à un autre
Esprit critique Extraterrestres en embuscade

Aussi dans
ce numéro de Books