Seriez-vous nativiste ?

Trop d’immigrés ou pas assez ? La question pourrit le débat politique, en France et ailleurs. Si l’on oublie les enragés, les deux camps méritent le respect. Reste à poser les bases d’une discussion sereine.

«Les contributeurs sont tenus de ne pas par­ti­ciper à une guerre d’édi­­tion sous peine de blocage », annonçait Wikipédia dans un bandeau rouge coiffant la page consacrée à Éric Zemmour. Ce dernier est un juif d’ascendance arabe ou berbère (berbère, préfère-t-il dire), dont la famille algérienne avait reçu la nationalité française en 1870. Ayant bénéficié, si l’on ose dire, de la colonisation française, ses parents sont partis pour la « métropole » en 1952. Il est donc un produit de l’immigration nord-africaine, qu’il dénonce sur son site officiel (un « podium des titres de séjour délivrés en un an » place en tête le Maroc, suivi de l’Algérie et de la Tunisie).

En 1885, un réfractaire allemand sans le sou arriva à New York. Les États-Unis n’imposaient à l’époque aucune restriction à l’immigration. Il fut enregistré sous le nom de Friedrich Trumpf. Profession : sans. On devine la suite : c’était le grand-père de Donald ...

LE LIVRE
LE LIVRE

People Power: Why We Need More Migrants de Giles Merritt, I. B. Tauris, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Esprit critique Dissident de l’Occident
Esprit critique Une démocratie sacrifiée
Esprit critique L’historien, pêcheur et pécheur

Aussi dans
ce numéro de Books