Train-train quotidien

Dans son dernier roman, Ho Chih-­ho, célèbre auteur taïwanais lauréat de nombreux prix, choisit le métro comme métaphore de vies toutes tracées et toujours plus étrangères les unes aux autres malgré leur apparente proximité. Son protagoniste Yeh Yü-an est un quinquagénaire désenchanté, chargé de limiter la recrudescence des accidents de voyageurs dans le métro d’une ville imaginaire, alors que sa propre vie part à la dérive. Il incarne, selon Ch’en Jong-bin dans le magazine en ligne Okapi, « un citadin des temps modernes. S’il veut s’en sortir, il lui faut se reconnecter avec ses sentiments – l’amitié, l’amour pour les membres de sa famille, l’amour tout court –, se reconnecter avec le monde, en fait ». Servi par une langue simple et un grand sens du rythme, le récit tisse entre Yeh et les différents personnages (sa mère, veuve et démente, sa fille, étudiante à la fac, une collègue conductrice de métro) des liens d’intensité variable qui ne manqueront pas de rappeler au lecteur que notre ré...

LE LIVRE
LE LIVRE

地鐵站 de Ho Chih-ho, ECUS Publishing House, 2022

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Un pays pas si joyeux
Périscope Amnésie suédoise
Périscope Byzance, une passion grecque

Aussi dans
ce numéro de Books