Vargas Llosa: Mon idée de la culture
par Mario Vargas Llosa

Vargas Llosa: Mon idée de la culture

La culture est devenue un fantôme insaisissable. Aussi discréditée que la notion de beauté, elle est victime du politiquement correct et d’un égalitarisme simplet nourri d’anthropologie et de sociologie. Peut-elle s’en remettre ?

15673-7ebceb Publié dans le magazine Books, décembre 2010 - janvier 2011. Par Mario Vargas Llosa
La notion de culture a pris, au fil de l’histoire, des sens et des nuances différents. Pendant des siècles, le concept fut lié à la religion et au savoir théologique ; en Grèce, il fut marqué par la philosophie, à Rome par le droit, alors qu’à la Renaissance il fut surtout imprégné par la littérature et les arts. Plus récemment, par exemple au siècle des Lumières, ce sont la science et les grandes découvertes scientifiques qui donnèrent à l’idée de culture son orientation majeure. Mais, en dépit de ces variantes, jusqu’à l’époque qui est la nôtre, la culture a toujours désigné un ensemble de principes et de disciplines qui, selon un large consensus social, la constituaient et qu’elle supposait : la revendication d’un patrimoine d’idées, de valeurs et d’œuvres d’art, de connaissances historiques, religieuses, philosophiques et scientifiques en constante évolution, ainsi que la promotion de nouvelles formes artistiques et le développement de la recherche dans tous les champs du savoir. La culture a toujours établi une distinction sociale entre ceux qui la cultivaient, l’enrichissaient grâce à divers apports, la faisaient progresser, et ceux qui s’en désintéressaient, la méprisaient, l’ignoraient ou en étaient exclus pour des raisons sociales et économiques. Jusqu’à notre époque, il y eut dans toute société des personnes cultivées et des incultes, avec, entre les deux, des personnes plus ou moins cultivées ou plus ou moins incultes ; et cette classification était claire pour tout le monde, parce que tous admettaient le même système de valeurs, de critères culturels, de manières…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.