Il vous manque un numéro de Books ? Complétez votre collection grâce à notre boutique en ligne.

Vis ma vie de super-héros

Anna vit dans un monde semblable au nôtre, à une exception près. Dans son monde, décrit dans Hench, le premier roman de la Canadienne Natalie Zina Walschots, les super-héros et super-vilains font partie du quotidien. Ils dirigent même des entreprises consacrées à leurs super-activités, un peu comme dans le comics, devenu une série à succès The Boys, et des agences de travail temporaire leur fournissent des sbires à l’heure.

Pour boucler ses fins de mois, Anna compile des données pour un super-vilain de second ordre. Quand celui-ci enlève le fils du maire et organise une conférence de presse pour réclamer une rançon, la jeune femme se retrouve, comme une floppée d’autres employés costumés pour l’occasion, à faire de la figuration à ses côtés. Supercollider, le super-héros le plus en vue, intervient et sauve l’enfant. Mais au passage, il tue plusieurs acolytes du super-vilain et blesse Anna. Au chômage et en colère, la jeune femme occupe sa convalescence à calculer les coûts humains et financiers des dégâts collatéraux des justiciers. Publiant ses découvertes sur le Net, elle attire l’attention de Leviathan, le plus connu des super-méchants et ennemi juré de Supercollider.

« Créer un univers requiert d’inventer plein de petits problèmes et ici les solutions trouvées ne déçoivent pas », se réjouit Erin Somers dans The New York Times. Qu’advient-il, par exemple, aux super-héros âgés quand ils ne contrôlent plus leurs pouvoirs ? Comment naît un super-héros ? Hench mêle à la fois les codes des histoires de héros, de vengeance et des comédies de bureau, mais est surtout « une déconstruction hilarante et sanglante du mythe du super-héros », ajoute l’écrivain canadien Robert J. Wiersema dans le magazine Quill & Quire.

À lire aussi dans Books : L’homme à ressorts, mars 2020.

LE LIVRE
LE LIVRE

Hench de Natalie Zina Walschots, William Morrow, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Lu d'ailleurs Médiocres milléniaux
Lu d'ailleurs Espionne et mère de famille  
Lu d'ailleurs Les perdants magnifiques

Dans le magazine
BOOKS n°111

DOSSIER

La tentation autocratique

Mot manquant

Omiokuri

par Daniel Pennac

Esprit critique

Big Pharma et Covid-19

par Olivier Postel-Vinay

Jadis & naguère

Le fascisme, ça n’arrive qu’aux autres

par Jean-Louis de Montesquiou

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.