Les pauvres, ce marché très lucratif
par Barbara Ehrenreich

Les pauvres, ce marché très lucratif

Aux États-Unis, des propriétaires louent à prix d’or des appartements insalubres à des miséreux voguant d’expulsion en expulsion. Un scandale sidérant.

 

Publié dans le magazine Books, juin 2016. Par Barbara Ehrenreich

©Joshua Lott/The New York Times/REA

Une famille expulsée à Milwaukee, dans le Wisconsin. Un moment d'indicible cruauté, notamment pour les enfants. Ballotés d'une école à l'autre, ils perdent souvent les petits trésors qu'ils accumulent.

Lamar, ses fils et quelques autres adolescents de leur quartier de Milwaukee sont assis, ils jouent aux cartes et fument des joints, quand tout à coup on frappe à la porte : cette main sonore et assurée pourrait être « celle d’un propriétaire ou d’un shérif ». Par bonheur, c’est seulement Colin, un jeune Blanc de leur paroisse, venu leur lire des passages de la Bible que Lamar connaît par cœur, pour la plupart. La conversation roule sur Dieu et le diable. « Et la Terre c’est l’enfer », conclut Lamar. Colin rectifie : « Oh, pas tout à fait l’enfer. » Silence gêné. L’ambition d’« Expulsés », l’ouvrage stupéfiant de Matthew Desmond, est de montrer que le monde où vit Lamar est bel et bien l’enfer, ou ce qu’on peut trouver de plus approchant dans une ville américaine du XXIe siècle. Quand Lamar a vu son deux-pièces pour la première fois, c’était un capharnaüm affreux, « avec des asticots qui pullulaient sur la vaisselle sale dans l’évier », mais il a rangé et nettoyé au point de devenir « limite obsessionnel compulsif ». Le problème – ou l’un des problèmes –, c’est que les revenus de Lamar se montent à 628 dollars par mois alors que son loyer est de 550 dollars, ce qui laisse 2,19 dollars par jour pour la famille. Il s’efforce de payer une partie de son loyer en travaillant comme homme à tout faire, mais ce n’est pas facile pour un homme amputé des deux jambes qui se traîne sur ses moignons, ses jambes ayant succombé aux gelures à une époque où il…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

Inscrivez-vous à la Booksletter !
La newsletter gratuite où les livres interpellent l'actualité.