Allen Frances : « La psychiatrie est en dérapage incontrôlé »

Le nouveau manuel de psychiatrie, destiné à s’imposer aux professionnels du monde entier, est une véritable catastrophe, selon un orfèvre en la matière. Le DSM-5 multipliera les diagnostics inutiles, laissera en plan des patients gravement atteints et fera le jeu de l’industrie pharmaceutique.

  Allen Frances est un psychiatre américain. Il a dirigé l’équipe qui a réalisé le DSM-IV, le manuel de psychiatrie encore en vigueur dans le monde développé. Il est professeur émérite à Duke University.   Pourquoi partez-vous en guerre contre le nouveau manuel de la psychiatrie (1) ? Je ne m’étais plus guère occupé de la question des critères diagnostiques depuis l’époque où je dirigeais l’équipe qui a rédigé le manuel encore en vigueur à ce jour, le DSM-IV, paru en 1994. J’avais même pris ma retraite de psychiatre. Je vivais au bord de la mer, après m’être longtemps occupé de ma femme, malade. Invité à un cocktail à l’occasion d’une réunion de l’American Psychiatric Association (APA) à San Francisco, j’y ai retrouvé beaucoup d’amis. Ils étaient très excités par la préparation du DSM-5, agitaient des idées nouvelles. L’un parlait d’une nouvelle possibilité de diagnostic, celle du risque de psychose (schizophrénie). Il serait désormais envisageable de prévoir qu’un jeune deviendra psychotique. J’ai tenté de lui expliquer ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Sauver le normal, William Morrow

SUR LE MÊME THÈME

Entretien « L’art est ce qu’on veut qu’il soit »
Entretien « L’enseignement dans les universités ? Du travail d’amateur »
Entretien « Les rapports du Giec masquent les données »

Aussi dans
ce numéro de Books