Au-delà du Boug

Pour les habitants de l’ouest de l’Allemagne, la frontière entre les deux Europes passe par l’Elbe. Pour leurs compatriotes de l’Est, elle se situerait plutôt sur l’Oder, près de la Pologne. Les Ukrainiens, eux, repoussent encore cette limite au-delà des terres de l’ancien Empire austro-hongrois, quelque part après Lviv. L’écrivain polonais Michał Książek, lui, n’a plus de doute : cette frontière-là court le long du Boug, rivière qui serpente entre la Pologne, la Biélorussie et l’Ukraine. Là où de nombreuses cultures ont laissé leurs traces, figeant le tout dans un paysage où le temps semble avancer au ralenti. Et il parle en connaissance de cause : cette frontière-là, il l’a longée à pied, de bout en bout, en plein hiver, comme il le raconte avec force détails dans Route 816, son deuxième livre, qui oscille entre le documentaire et le ­recueil de poésie. Radio Polska, la radio nationale polonaise, y a vu une « excellente histoire sur les frontières, l’enchevêtrement et le chevauchement des cultures, des croyances, des significations ». « La route 816 est unique. Car derrière elle ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Droga 816 de Michał Ksiązek, Fundacja Sąsiedzi, 2016

SUR LE MÊME THÈME

Périscope La décadence du sperme
Périscope Katowice, capitale de l’e-sport
Périscope Marre de l’authenticité

Aussi dans
ce numéro de Books