La bonne étoile d’Albert Einstein
par Baptiste Touverey

La bonne étoile d’Albert Einstein

Une nouvelle biographie du physicien propose une synthèse réussie de sa vie rocambolesque et rend accessibles ses idées les plus complexes.

Publié dans le magazine Books, janvier/février 2018. Par Baptiste Touverey

© Library of Congress

Abert Einstein en compagnie de sa seconde épouse, Elsa. Le savant était un séducteur qui accumulait les conquêtes. Sa première femme l'acceptait mal ; Elsa s'en accommoda.

L’immense popularité dont jouit Albert Einstein a quelque chose de déroutant. Aucun scientifique avant ou après lui n’a bénéficié d’une telle aura. De son vivant même, il est devenu le ­modèle du grand ­savant – mieux ­encore : son arché­type. Pourtant, au moment où il émit ses théories, une douzaine de personnes tout au plus dans le monde étaient capables de les apprécier réellement. Le paradoxe est qu’Einstein déplaçait des foules qui ne comprenaient rien ou pas grand-chose à ce qu’il écrivait. Voici comment une jeune étudiante en mathématiques décrit la conférence qu’il donna (en italien !) à l’université de ­Bologne en 1921 : « Presque personne ne comprenait la théorie de la relativité, et pourtant le palais de l’Archiginnasio était plein à craquer, non seulement de scientifiques venus des quatre coins d’Italie, mais aussi d’étudiants de toutes les facultés, d’humbles artisans, d’ouvriers. Le peuple ému s’écartait au passage d’Einstein et le suivait en longues files. » Un peu plus tôt, la même ­année, il avait été conduit dans une ­décapotable à travers les rues de New York au milieu de milliers d’Américains venus l’acclamer. L’année suivante, lors d’un grand voyage qu’il entreprit en Asie, il fut partout ­accueilli comme un chef d’État. « À Tokyo, où l’empereur le ­reçut, des millions de personnes atten­daient même de nuit, sous sa chambre d’hôtel, dans l’espoir de l’entrevoir », relate Vincenzo Barone dans la biographie qu’il lui consacre et qui vient d’être traduite en français. Comment expliquer cette contradiction : d’un côté,…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.