Camorra 2.0

Les nouveaux « baby-boss » de la Camorra sont « très jeunes, très rapides, très violents »…

Les nouveaux « baby-boss » de la Camorra sont « très jeunes, très rapides, très violents », peut-on lire dans La Repubblica. Ce sont eux que Roberto Saviano ­décrit dans son dernier ­ouvrage – qui est sa première vraie œuvre de fiction –, La ­paranza dei bambini (« L’escadron des enfants », pourrait-on traduire, même si le mot paranza désigne surtout un groupe de camorristes en dialecte napolitain). C’est une nouvelle génération de criminels, aux antipodes des précédentes, commente Rosa ­Maiuccaro dans l’édition italienne de Wired : à côté d’eux, « les Casalesi [un des clans les plus puissants de la péninsule] sont des petites frappes ». Ces jeunes-là ne jurent que par « X-Men, les personnages de Quentin Tarantino et  de Martin Scorsese », les jeux vidéo. Une Camorra 2.0, composée d’adolescents de 15 ans « qui ont des armes et des couilles ». Doubles terrifiants des terroristes de l’État islamique, dont « ils partagent les ambitions et beaucoup d’affinités culturelles », précise Wired. En véritable écrivain et non plus en journaliste d’investigation, Roberto Saviano se montre moins ­intransigeant, moins maniché...
LE LIVRE
LE LIVRE

La paranza dei bambini de Roberto Saviano

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers De la tendresse dans un monde de brutes
Bestsellers Un virus nommé bêtise
Bestsellers Dans les coulisses de la révolution russe

Aussi dans
ce numéro de Books