Camps nazis, année zéro

Camps nazis, année zéro

En mars 1933, deux mois à peine après l’arrivée d’Hitler au pouvoir, les premiers camps de concentration sont ouverts en Allemagne. Dans les lieux les plus improbables : brasseries désaffectées, appartements privés, auberges de jeunesse… Juifs et opposants y subissent un traitement d’une rare violence.

Publié dans le magazine Books, novembre / décembre 2017.

Le 4 septembre 1933, Fritz Solmitz, journaliste social-démocrate et élu local originaire de Lübeck, vécut une tragédie. À cette époque, il était l’un des quelque cinq cents détenus en détention préventive dans la prison de Fuhlsbüttel, à Hambourg. C’était le plus grand complexe pénitentiaire allemand et il pouvait renfermer des milliers de prisonniers. Depuis la fin de mars 1933, Fuhlsbüttel comprenait un quartier pour les détenus de la police comme Solmitz. Elle avait initialement été contrôlée par un vieux personnel ­pénitentiaire au comportement mesuré, mais cette période de calme relatif ne dura pas. Au début d’août, Karl Kaufmann, le Gauleiter (chef de district du parti nazi) de Hambourg, s’indigna du traitement indulgent dont jouissaient les prisonniers et jura d’y mettre bon ordre. Un mois plus tard, il dirigeait l’ouverture du premier camp de concentration central de Hambourg dans une autre partie de Fuhlsbüttel. Ce nouveau camp, bientôt connu sous le nom de Kola-Fu (Konzentrationslager Fuhlsbüttel), fut principalement le fief personnel de Kaufmann qui nomma un ­vétéran nazi qui lui était très proche comme commandant. Kaufmann et ses hommes étaient présents quand Solmitz et les autres détenus en préventive furent sortis au pas de marche des anciens quartiers le 4 septembre, au petit matin, et alignés dans la cour. Après un discours menaçant de l’un des responsables, qui annonça que les détenus apprendraient que personne ne pouvait perturber l’Allemagne d’Adolf Hitler, la première vague de violences systématiques se déchaîna, les nouveaux gardes – une trentaine de SS – frappant à coups…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.