Cauchemar au village de Sima Lan

Dans le trou perdu au milieu des montagnes du dernier roman de Yan Lianke, un mal mystérieux emporte tous les habitants avant leur quarantième anniversaire.

Né en 1958, l’année terrible du Grand Bond en avant, dans la misérable province du Henan, Yan Lianke est le quatrième enfant d’une famille de paysans illettrés qui n’ont pas les moyens de lui payer des études et l’envoient donc à l’armée. Il devient peu à peu secrétaire en charge de la rédaction des slogans et des discours de ses supérieurs au service de propagande de l’Armée populaire de libération (l’APL), comme le futur prix Nobel Mo Yan. À partir de 1994, il publie des romans qui critiquent violemment, tantôt la guerre (« Le soleil d’été se couche (1) »), tantôt la corruption des fonctionnaires (Bons baisers de Lénine). Employé de l’APL, il adhère à l’Association des écrivains chinois qui est encore aujourd’hui son « unité de travail ». Depuis, il n’a cessé d’écrire. Certains de ses ...

LE LIVRE
LE LIVRE

La Fuite du temps de Cauchemar au village de Sima Lan, Picquier

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Dictateurs, mode d’emploi
En librairie Une science au passé sombre
En librairie Toujours trahies

Dans le magazine
BOOKS n°123

DOSSIER

Faut-il restituer l'art africain ?

Chemin de traverse

13 faits & idées à glaner dans ce numéro

Edito

Une idée iconoclaste

par Olivier Postel-Vinay

Bestsellers

L’homme qui faisait chanter les cellules

par Ekaterina Dvinina

Voir le sommaire