Au centre du débat : le big data
par Sue M. Halpern

Au centre du débat : le big data

Nous n’avons pas idée de l’extraordinaire puissance du système de collecte et d’analyse des données personnelles et des outils de surveillance et de manipulation qu’il fournit. Même quand ces informations sont fausses…

Publié dans le magazine Books, novembre / décembre 2017. Par Sue M. Halpern

© Kim Kulish / Rea

Pour le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, la vie privée n’est plus une norme sociale. Mais à quel moment cesse-t-elle aussi d’être une norme politique ?

Selon un article récent du Washington Post, Facebook collecte 98 sortes de données sur chacun de ses plus de 2 milliards d’utilisateurs. Parmi ces données figurent l’appar­tenance ethnique, le revenu, la ­valeur du patrimoine, la valeur de la rési­dence principale, si vous êtes maman, si vous avez des enfants d’âge scolaire, si vous êtes marié, le nombre d’emprunts que vous avez contractés, si vous faites le ramadan, la date à laquelle vous avez acheté votre voiture, et ainsi de suite. Comment et où Facebook se procure-t-il tous ces renseignements sur notre vie privée et notre identité ? Tout d’abord à partir des informations que nous avons nous-mêmes fournies, comme notre ­situation de famille, notre âge et l’université que nous avons fréquentée. Ils viennent aussi des photos de vacances, d’enfants et de cérémonies de remise de diplôme publiées sur le réseau social. Des photos que nous n’avons pas forcément publiées nous-mêmes. L’outil de reconnaissance faciale de Facebook peut nous repérer dans une foule. Facebook suit aussi notre activité sur Internet, même si nous avons coché la case « Ne pas me pister ». Facebook sait chaque fois qu’un usager visite un site qui dispose du bouton « J’aime », ce qui est le cas de la plupart des sites. L’entreprise se fournit aussi auprès des 10 millions de banques de données ­publiques et des 5 000 courtiers en données qui existent dans le monde et collectent des informations à partir des cartes de fidélité des magasins, des contrats de garantie, des dossiers pharmaceutiques…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire