Comment peut-on être Suisse ?

Sous ses dehors lisses et ennuyeux, c’est l’un des pays les plus passionnants du monde. La Suisse ne devrait même pas exister, et pourtant elle est synonyme de richesse. Quel est son secret ?


Martin Parr a arpenté la Suisse, dont il dresse un portrait humoristique à travers les clichés de sa série Think of Switzerland. © Martin Parr/Magnum Photos

Il y a un mystère suisse. Tous ceux qui aiment comparer les pays le savent bien, à chaque fois ou presque qu’on croit avoir dégagé une loi universelle permettant d’expliquer la réussite des uns et l’échec des autres, on bute sur une exception, et cette exception, en général, c’est la Suisse. Voilà un pays dont au moins un quart du territoire est improductif en raison de son relief montagneux, qui ne dispose ni d’accès direct à la mer, ni de richesses naturelles et que n’unit aucune homogénéité linguistique. Selon tous les critères valables ailleurs, un tel pays devrait au mieux être pauvre et arriéré, au pire ne même pas exister. Or la Suisse existe, et elle est si prospère que son aisance matérielle est presque devenue identitaire. Elle a longtemps affiché le revenu moyen par habitant le plus élevé de la planète et, contrairement à une idée reçue ou, plutôt dépassée, elle ne doit pas l’essentiel de cette insolente prospérité à ses banques peu regardantes quant à l’origine de l’argent qui ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Pourquoi la Suisse ? Un pays improbable de Jonathan Steinberg, Éditions Markus Haller, 2021

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Jeunesse dorée japonaise
En librairie Pour un politiquement incorrect de gauche
En librairie Chronique d’un fiasco

Aussi dans
ce numéro de Books