L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Constat d’échec

Un journaliste économique reproche à son pays de ne pas avoir su développer une industrie prospère.

Pour caractériser le récent essai de l’économiste Mihir S. Sharma, l’hebdomadaire Outlook évoque « la plus longue notice nécrologique jamais écrite sur l’Inde ». Voilà qui tranche avec les ouvrages d’autosatisfaction. « Sur quoi repose notre prétendue réussite économique ? Sur la finance et les technologies de l’information. Mais
ces secteurs se sont développés sans l’action de l’État, grâce à son inaction même », résume Vir Sanghvi dans le quotidien Hindustan Times. Travaillant pour l’un des principaux journaux économiques du pays, Sharma reproche à l’État d’avoir laissé passer les occasions de développer son industrie, seule capable de fournir des emplois décents à une population en pleine croissance. Par contraste, explique-t-il, même le Bangladesh a su développer son secteur textile. Provocateur, l’auteur va même jusqu’à ouvrir son livre sur une attaque en règle du Mahatma Gandhi, premier responsable, selon lui, de l’austérité qui grèverait le développement économique du pays depuis des décennies.
LE LIVRE
LE LIVRE

Redémarrer : la dernière chance de l’économie indienne de Mihir S. Sharma, Random House India, 2015

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Cauchemar bucolique
Bestsellers Le printemps malgré tout
Bestsellers Les meilleures ventes en Italie - Les polars au sommet

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.