Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Une critique en règle de la médecine occidentale

La mot « rémission » désigne l’acte de pardonner les péchés, d’atténuer une peine (de justice), mais aussi l’atténuation temporaire ou permanente des symptômes d’une maladie. Ce vocabulaire dénote une vision moraliste de la santé, que le dernier livre du psychiatre américain Jeffrey Rediger ne fait que souligner, regrette Steven Poole dans The Guardian.

Analyse de la guérison spontanée

Dans Cured, Rediger analyse les guérisons spontanées de personnes atteintes de maladies potentiellement fatales dont des cancers au stade terminal. Il a passé 17 ans à enquêter sur ces patients pour comprendre ce qui en l’absence de traitement médical a pu déclencher une réponse si efficace de la part de leur système immunitaire. Il conclut que chaque guérison est unique et seulement partiellement explicable. Mais il note cependant certaines similitudes dans les changements de vie opérés par ces malades dont le sort semblait scellé. Changements ? Quels changements ? « Diététique, exercices, diminution du stress, renforcement des relations sociales, amour, foi et recherche de son ‘vrai moi’ », résume Mary Hadar dans The Washington Post.

L’oubli de la médecine occidentale

Bref, rien de vraiment nouveau sous le soleil. Cured est en revanche « une critique acerbe de la médecine occidentale », poursuit-elle. Rediger est convaincu que la médecine moderne ne se préoccupe que de la maladie au détriment du malade. Il insiste particulièrement sur la nécessité de mieux étudier les liens entre le corps et l’esprit, insistant sur tous les bienfaits de l’effet placebo. « Ce que les guérisons spontanées nous apprennent c’est que prendre conscience de notre valeur et de nos forces peut changer notre physiologie », assure Rediger. Une conclusion, qui même avec toutes les précautions possibles, ne peut que culpabiliser les malades, note Steven Poole, visiblement très peu convaincu par cet ouvrage.

À lire aussi dans Books : Lourdes, des miracles très politiques, décembre 2018-janvier 2019.

LE LIVRE
LE LIVRE

Cured de Jeffrey Rediger, Flatiron Books, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Le caractère des ultras
Des bienfaits (méconnus) de la marche à pied
Lu d'ailleurs La bonne nature humaine

Dans le magazine
BOOKS n°107

DOSSIER

Et maintenant ? Le débat sur la croissance

Littérature

Seconde Guerre mondiale : peut-on être juif et hongrois ?

par Ildikó Józan

Société

Quand on est con, on est con

par Anthony Daniels

En librairie

J'ai épousé un espion

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.