Le formidable effet placebo
par Olivier Postel-Vinay

Le formidable effet placebo

La croyance du patient dans l’efficacité d’un remède, même fictif, est un élément fondamental de la médecine.

Publié dans le magazine Books, décembre 2018/ janvier 2019. Par Olivier Postel-Vinay
Présents dans la littérature médicale britannique dès 1785, le terme et la notion de « placebo » n’ont véritablement fait leur entrée dans la science médicale anglo-saxonne qu’en 1945 et en France qu’en 1954. Le placebo (« je plairai » en latin) est devenu un élément essentiel de la recherche clinique mais aussi de la réflexion sur le rapport entre médecin et patient. Depuis les années 1960, on ne peut ­décemment plus tester l’effica­cité d’un médicament sans mettre en place des essais cliniques en « double aveugle », c’est-à-dire en comparant les ­effets du médicament et ceux d’un produit neutre (amidon, etc.) sans que ni les ­patients ni les méde­cins ne sachent lequel est administré. Comme Books l’a évoqué à plusieurs reprises, notamment à propos des antidépresseurs, certains médicaments représentant un marché mondial de plusieurs milliards de dollars n’ont guère plus d’effet qu’un placebo (lire « À qui profitent les psychotropes ? », février 2012). Dans un article fondateur publié en 1955, l’anesthésiste ­Henry K. Beecher, de la faculté de méde­cine de Harvard, a fait un exposé de l’effet placebo qui reste d’une brûlante actualité (1). Il cite d’abord une célèbre remarque du professeur de médecine américain O. H. Perry Pepper, qui écrivait en 1945 qu’à cette date aucun article scientifique n’avait été publié sur « l’important sujet du placebo ». C’est d’autant plus étonnant que le pouvoir de la suggestion était étudié depuis près d’un siècle en psychothérapie. L’une des toutes premières études sur le placebo date de 1946, année où E. Morton Jellinek, de l’université Yale, constate que, sur 199 patients souffrant…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire