Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Culture partagée

Spécialiste de l’islam, Ziauddin Sardar vit à Londres, mais ses origines pakistanaises le rendent définitivement desi. D’origine sanskrite, le terme signifie « de notre pays », ce qui englobe Inde, Pakistan, Bangladesh et Sri Lanka. Aussi l’auteur explore-t-il dans « Façons d’être desi » sa propre identité sud-asiatique, « sans lignage ethnique ni frontières nationales », note l’hebdomadaire indien Outlook : « Pourquoi notre identité devrait-elle être limitée à une période de soixante-dix ans (depuis la partition de l’Inde et du Pakistan) et à une zone sur la carte du monde dont la forme triangulaire évoque un samoussa ? »

Alors que la politique les ­sépare, la culture réunit Indiens et Pakis­tanais, hindous et musulmans autour d’une sensorialité particulière. Ce dont témoignent de grands films de Bollywood comme les mythiques Devdas ou Mughal-e-Azam. Une critique « fine et sarcastique », apprécie l’hebdomadaire indien, du ­fanatisme qui sévit de part et d’autre de la frontière indo-­pakistanaise.

LE LIVRE
LE LIVRE

Ways of Being Desi de Ziauddin Sardar, Penguin Viking, 2018

SUR LE MÊME THÈME

Périscope De Lolita à Vanessa
Périscope Chez les fous furieux du Web
Périscope Vaches sacrées

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.