Donald Trump, les premiers pas d’un apprenti autocrate

Comparé à Vladimir Poutine ou à Viktor Orbán, Donald Trump n’est encore qu’un autocrate en herbe. Mais son action s’inscrit dans un contexte qui le dépasse, celui d’une dégradation progressive de la démocratie américaine. Le processus s’est engagé à la suite des attentats du 11 septembre 2001.


© Susan Walsh / AP / Sipa

À la Maison-Blanche, la loyauté envers le président passe avant des notions aussi désuètes que le sens de l’État. Ici avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, en 2019.

Le livre est un média lent. Un auteur ne sait jamais dans quel genre de monde son ouvrage atterrira, comment les choses auront évolué le temps qu’il arrive en librairie. Avec un peu de malchance, un événement soudain peut le rendre caduc ou incompréhensible. Le titre du brûlot de Masha Gessen sur la présidence Trump est « Survivre à l’autocratie ». Ce qui était une métaphore au moment où Gessen l’a écrit est à prendre aujourd’hui au sens propre. La corruption et ­l’incompétence dénoncées dans le livre ont tué, du fait de la pandémie de ­Covid-19, des dizaines de milliers d’Américains, dont beaucoup se croyaient préservés du violent chaos que la politique de Trump a provoqué depuis son élection en 2016.

À 53 ans, Gessen est parfaitement légitime pour parler de l’autocratie. Après avoir grandi en Union soviétique et aux États-Unis, iel (Gessen se définit comme une personne trans non binaire souhaitant être dési­gnée par le pronom « iel » 1) est retournée ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Surviving Autocracy (« Survivre à l’autocratie ») de Masha Gessen, Riverhead Books, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Dossier Pourquoi croit-on en Dieu ?
Dossier Aux origines des origines
Dossier Ce que ne nous disent pas les sciences cognitives

Aussi dans
ce numéro de Books