Extraterrestres en embuscade

Un éminent astrophysicien de Harvard en est convaincu : le cigare interstellaire observé en 2017 était un objet artificiel conçu par une civilisation extraterrestre. Pince-sans-rire, un autre éminent astrophysicien, d’Oxford cette fois, émet des doutes.

«Sortie mondiale », font valoir les éditions du Seuil sur la couverture de ce livre publié en plein Covid. Un bandeau rouge le justifie : « Si j’ai raison, c’est la plus grande découverte de l’histoire de l’humanité. » En 2017, les télescopes Pan-STARRS, perchés sur le volcan Haleakalā, à Hawaii, ont identifié un objet en forme de cigare basculant sur lui-même dont la trajectoire signalait une origine interstellaire. Bientôt évanoui dans le silence des espaces infinis, l’objet a été baptisé Oumuamua, mot hawaïen signifiant « messager venu de loin ». Pour Avi Loeb, « l’explication la plus simple des particularités de cet objet est qu’il a été créé par une civilisation intelligente ». Entre autres titres de noblesse, précise la couverture française du livre, Loeb dirige le département d’astronomie de Harvard et siège au « Comité des conseillers du président des États-Unis sur les sciences et les technologies à la Maison-Blanche » (sic).

La sortie mondiale du livre a valu à son auteur, ravi, de crouler ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Le Premier Signe d’une vie intelligente extraterrestre de Avi Loeb, Seuil, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Esprit critique Une démocratie sacrifiée
Esprit critique L’historien, pêcheur et pécheur
Esprit critique D’un formatage à un autre

Aussi dans
ce numéro de Books