Le marin oublié

Le marin oublié

Une fresque historique campe un héros de la Seconde Guerre mondiale injustement méprisé par les siens.

Publié dans le magazine Books, février 2019.
Sixième et dernier roman d’un cycle entamé il y a six ans, En sjøens helt. Krigerens hjemkomst (« Un héros de la mer. De retour de la guerre ») est aussi l’œuvre ultime de Jon Michelet : l’auteur l’a confié à son éditeur une semaine avant sa mort, en avril 2018, à l’âge de 73 ans. Un contexte particulier qui rend ce livre « encore plus impressionnant », estime le quotidien Dagbladet. Il lui assure en tout cas un franc succès en Norvège, depuis sa parution à la mi-­septembre. Le fait que Michelet, un écrivain et journaliste engagé à gauche, y dénonce une injustice faite à de vrais héros méconnus de la ­Seconde Guerre mondiale y contribue également. Personnage principal de cette saga de près de 4 000 pages, Halvor Skramstad est un civil qui participe à la lutte contre l’Allemagne nazie. Employé de la marine marchande, il contribue au bon approvisionnement des Alliés en transportant, entre les continents, équipement ­militaire, matières premières et autres produits. Au péril de sa…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire