L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

Intelligence artificielle : menace sur Sapiens

Sauvegarder cet article


© Warner Brothers

Rachel, l’héroïne androïde de Blade Runner. Dans le film de Ridley Scott, la vie de ces robots d’apparence humaine ne dure que quatre ans, afin qu’ils n’aient pas le temps de se doter d’émotions.

L’intelligence dite artificielle se diffuse peu à peu dans tous les coins et recoins des activités humaines, multipliant des promesses parfois aberrantes et des craintes qu’il s’agit de justifier. Comme certains ont pu le remarquer, l’IA s’est même invitée dans le mouvement des « gilets jaunes » en décembre 2018, les algorithmes de Facebook poussant à la roue.
Ce dossier aurait pu légitimement insister sur les perspectives qu’ouvre l’intelligence artificielle, notam­ment dans des domaines tels que la médecine, la robotique, la reconnaissance de la parole, l’urbanisme (la « ville intelligente »), la lutte antiterroriste ou encore l’agriculture (en France, un programme vise à améliorer le confort des chèvres pendant la traite…).
Nous avons préféré mettre l’accent sur les problèmes qu’engendre cette nouvelle technologie, les aspirations folles et les angoisses qu’elle suscite. Le premier article en fait une revue quasi exhaustive. Le deuxième présente les réflexions du champion d’échecs Garry Kasparov, vingt ans après sa défaite face à l’ordinateur Deep Blue d’IBM. Le troisième, rédigé par un grand historien des sciences, part des sombres prédictions de l’écrivain israélien Yuval Noah Harari pour proposer de prendre du recul vis-à-vis des annonces plus ou moins apocalyptiques concernant la prise de pouvoir d’une IA « forte ». À lire aussi, les points de vue de Kevin Kelly et de Henry Kissinger.

 

Dans ce numéro :

Pour aller plus loin

Intelligence artificielle. Enquête sur ces technologies qui changent nos vies (Flammarion, 2018). Avec les contributions de Laurence Devillers, Gilles Dowek, Jean-Gabriel Ganascia, Yann Le Cun, Cédric Villani.

Intelligence artificielle. Vers une domination programmée ?, de Jean-Gabriel Ganascia (Le Cavalier bleu, 2017). Par un informaticien et philosophe, enseignant à Paris-6.

L’intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle. Anatomie d’un antihumanisme radical, d’Éric Sadin (L’Échappée, 2018). Par un philosophe, déjà auteur de La Silicolonisation du monde (2016).

Santé et intelligence artificielle, sous la direction de Bernard Nordlinger et Cédric Villani (CNRS Éditions, 2018). Les promesses et les défis de l’IA en médecine, par un chirurgien et un mathématicien.

SUR LE MÊME THÈME

Dossier Alain Prochiantz : « La radicale originalité de Sapiens »
Dossier Frans de Waal : « Ne confondons pas émotions et sentiments »
Dossier Ce que ressentent les animaux

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.