Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Les meilleures ventes de non-fiction au Brésil – Les incertitudes de l’avenir

 

liste bs bresil

 

De loin, on aurait dit un concert de rock, ou encore une messe évangélique. Ils étaient des milliers d’adolescents, en septembre dernier, à se presser à la biennale internationale du livre de Rio. Pour la plupart, ils sont arrivés à 5 heures du matin, pour s’assurer une place dans la salle de conférences. L’objet de leur culte ? Une jolie petite brune, fière de ce prénom rare dont ses parents l’ont affublée : Kéfera. La jeune femme est l’auteur du livre le plus vendu au Brésil selon le site officiel Publishnews. « Beaucoup plus que 5 minutes » est une autobiographie et, « à en croire ses milliers de fans, la jeune femme d’à peine 22 ans a déjà beaucoup de choses à raconter », s’amuse le critique André Miranda dans les colonnes du quotidien O Globo. Kéfera Buchmann est en effet la « youtuber » la plus populaire d’Amérique Latine. Son canal sur YouTube a plus de 5,7 millions d’abonnés, et ils sont 1,2 millions à accompagner ses pensées sur Twitter. Ses vidéos, qui dépeignent le monde des jeunes, l’amour et l’amitié, les souffrances liées au harcèlement scolaire, et les moyens de les dépasser, ont un tel succès que cinq maisons d’édition ont proposé à la jeune femme d’écrire ce livre, dont le premier tirage est déjà épuisé.

Une autre biographie, plus classique, souligne le goût prononcé des Brésiliens pour les personnages parvenant à surmonter les obstacles de la vie. Ainsi l’ex-mannequin Andressa Urach s’arroge, à 27 ans, la deuxième place du palmarès avec « Je suis morte pour revivre ». Le lecteur y apprendra que la prostituée la plus chère du Brésil avait plus de sept rapports sexuels par jour, souvent avec des stars de la musique ou du football, ou bien encore qu’elle a failli mourir sur une table d’opération, tant elle soumettait son corps à la chirurgie esthétique. C’est sa conversion à la religion évangélique qui lui aurait soudain permis de mettre fin à cette vie dissolue, l’incitant à livrer le nom de ses clients dans son autobiographie.

Mais le classement des meilleures ventes publié chaque semaine par le site Publishnews, l’équivalent local de Livres Hebdo, révèle un fait bien plus surprenant : la crise politique a pris une telle ampleur au Brésil que, fait rare, plusieurs livres politiques font leur entrée dans le palmarès. C’est le cas du « Quatrième pouvoir » de Paulo Henrique Amorim, dédié au rôle polémique des médias et de « L’histoire du futur » de Miriam Leitão, dont les analyses tentent de dessiner l’horizon du Brésil au XXIe siècle.

Les incertitudes sur l’avenir semblent alimenter en outre le succès des livres anti-stress, en particulier des ouvrages de coloriage pour adultes comme Jardin secret ou Forêt enchantée. Le désir d’échapper au quotidien frise parfois l’infantilisation, comme le souligne la bonne fortune de Saccage ce carnet ! de Keri Smith. Ici le « lecteur » est amené à découper, dessiner, et même à s’essuyer les doigts sur une page du livre à la fin de son repas, pour en garder le souvenir…

 

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Fuyante et fascinante anguille
Bestsellers Scénariser le fascisme
Bestsellers Dickens plutôt qu’Orwell

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.