L’autre Kafka – Une nouvelle biographie bouscule les clichés
par Baptiste Touverey

L’autre Kafka – Une nouvelle biographie bouscule les clichés

Publié dans le magazine Books, janvier 2016. Par Baptiste Touverey

©Bridgemanart

Kafka n’est pas qu’un simple écrivain. Il est devenu un concept, un adjectif (« kafkaïen »), un symbole. L’homme a disparu derrière le mythe. À l’occasion de la sortie d’une biographie événement en Allemagne (plus de 2 000 pages, vingt ans de travail), Books propose de le redécouvrir. Bien des clichés n’y résistent pas. Kafka, un inadapté social, pathologiquement introverti et souffreteux ? Il fut un grand sportif, au contraire, nageur passionné. Il avait des amis, avec qui il fréquentait cafés et bordels, voyageait. C’était par ailleurs un employé très compétent et même indispensable (au point que ses supérieurs firent tout pour qu’il ne soit pas mobilisé pendant la Première Guerre mondiale). Ce qui ne l’empêchait pas d’arriver presque systématiquement en retard au bureau…

« Un livre est le produit d’un autre moi que celui que nous manifestons dans nos habitudes, dans la société, dans nos vices. » Si cette fameuse remarque du Contre Sainte-Beuve de Proust vaut pour un auteur, c’est bien pour Kafka, cet individu à bien des égards si ordinaire, qui vécut dans une ville assez marginale (Prague), ne s’intéressa jamais à la plupart des manifestations de la haute culture de son époque (il préférait le cinéma, les histoires d’explorateurs et d’Indiens) mais accoucha d’une œuvre révolutionnaire.

 

Dans ce dossier :

 

Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire