Louis le trop Grand

Un portrait nuancé d’un des rois de France les plus controversés.

Difficile de porter un jugement net et définitif sur Louis XIV. Un règne de soixante-dix ans (dont plus de cinquante ans de gouvernance effective) se prête mal aux interprétations lapidaires. Si on ajoute à cela le goût du secret d’un monarque qui, obsédé par le contrôle, ne s’offrait sans cesse aux yeux de sa cour que pour mieux dissimuler ses sentiments véritables, l’exercice frôle l’impossibilité. Dans la biographie qu’il lui consacre, l’historien britannique Philip Mansel ne s’y essaie pas. Il ne s’agit pour lui ni de réhabiliter une figure dans laquelle ses détracteurs ont voulu voir un tyran fanatique et mégalomane, ni de doucher l’enthousiasme des thuriféraires du Roi-Soleil, mais plutôt de présenter ce monarque dans ses nuances et ses contradictions. L’homme qui, au nom de sa foi catholique, révoqua l’édit de Nantes (sa pire erreur, de l’avis de Mansel comme de la plupart des historiens) et persécuta les hugue­nots, provoquant l’émigration de plusieurs centaines de milliers d’entre eux pour le plus grand profit ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Louis XIV, roi du monde de Philip Mansel, Passés composés

SUR LE MÊME THÈME

En librairie Trois femmes seules
En librairie Dans le corps des migrants
En librairie Parce que je le vaux bien

Aussi dans
ce numéro de Books