Les meilleures ventes en Chine – Nature, mémoire et corruption
par Pierre Tiessen

Les meilleures ventes en Chine – Nature, mémoire et corruption

Les classiques occidentaux du XIXe siècle occupent une place de choix dans les lectures des Chinois.

Publié dans le magazine Books, juillet / août 2017. Par Pierre Tiessen
La Chine s’ouvre au monde (aussi) par la lecture. Il est frappant de constater dans ce classement la part des ouvrages « venus d’ailleurs ». Selon un portrait-robot établi par Amazon, le lecteur chinois  – jeune, urbain et connecté – est éclectique. Férue de fantastique et de thrillers (« La librairie de l’île », de la New-Yorkaise Gabrielle Zevin, « Romancière solitaire », du Japonais Ira Ishida), la classe moyenne chinoise manifeste aussi un engouement inattendu pour des classiques occidentaux de la fin du XIXe siècle comme Thoreau, Le Bon et Freud. Pourquoi donc lire Walden ou la Vie dans les bois (1854) dans la Chine du XXIe siècle ? Face aux ravages de la pollution, l’intérêt pour cette aventure sylvestre du poète naturaliste américain Thoreau signale à coup sûr les aspirations contrariées des Chinois à un autre mode de vie. Quant au succès du célèbre ouvrage de Gustave Le Bon Psychologie des foules (1895), il n’est pas anodin non plus dans un pays qui a vécu la « puissance invincible » des masses avec la Révolution culturelle. Rappelons que, d’après Le Bon, « l’individu en foule […] n’est plus lui-même, il est devenu un auto­mate ». Dans le même registre, autre succès remarqué : « Nous trois », récit autobiographique de Yang Jiang, femme de lettres de renom, épouse du grand écrivain Qian Zhongshu (1910-1998), déportée avec son mari pendant la Révolution culturelle. Dans ce livre publié en 2003, l’auteure raconte sa vie aux côtés de Qian, donnant à lire les bouleversements du siècle passé. Également désireux de comprendre l’actualité de leur pays, les lecteurs plébiscitent…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire