Quand on savait encore penser

Un étonnant best-seller fait revivre la décennie prodigieuse de la philosophie allemande.

Phénoménal : un livre d’histoire de la philosophie dont les droits, avant même sa parution outre-Rhin, ont été vendus dans plus de vingt pays ! Et ce, en ne traitant que de dix années, de 1919 à 1929… Pour le philosophe Wolfgang Eilenberger, qui retrace dans Zeit der Zauberer les parcours d’Ernst Cassirer, Martin Heidegger, Ludwig Wittgenstein et Walter Benjamin, ce fut tout simplement l’apogée de la philosophie au XXe siècle. En 1921 paraît le Tractatus logico-philosophicus, en 1927 Être et temps… « Tous les grands courants actuels, la philosophie analytique, l’herméneutique, la théorie critique, la décons­truction, l’existentialisme y trouvent leur origine », remarque Romain Leck dans Der Spiegel. En 1929, Cassirer et Heideg­ger se rencontrent à Davos, en Suisse. Un débat a lieu. Les ­témoins ont le sentiment de vivre un changement d’époque. Eilenberger y voit la confrontation de l’ancien monde, incarné par Cassirer, humaniste, épris d’idéal des Lumières et de rationalité, face au nouveau, réactionnaire, irrationnel, celui de Heidegger. Celui qui s’imposera en 1933 et mettra un point final à l’âge d’or philosophique. Zeit ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Zeit der Zauberer. Das grosse Jahrzehnt der Philosophie 1919-1929 de Wolfram Eilenberger, Klett-Cotta, 2018

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Territoire fantôme
Bestsellers Requiem pour un massacre
Bestsellers Depuis quand l’Allemagne est-elle une démocratie ?

Aussi dans
ce numéro de Books