Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Lu d'ailleurs
Temps de lecture 1 min

Le pigeon venu des antipodes

Ces pigeons gris sur le trottoir parisien viennent d’Australie. Eux pas directement, mais leurs lointains ancêtres. Contrairement à ce que l’orthodoxie scientifique a longtemps assuré, les premiers oiseaux ne sont pas originaires de l’hémisphère nord, précise le biologiste Tim Low dans Where Song Began. Les analyses ADN ont permis de déterminer que des familles ornithologiques majeures, les perroquets, les pigeons et les passereaux, se sont développées en Australie avant de coloniser peu à peu le globe.

Voilà peut-être l’explication aux particularités des oiseaux océaniens. « Si numériquement, l’Amérique du Sud héberge une bien plus grande diversité d’espèces, il n’y a qu’en Australie que les oiseaux ont façonné le paysage à ce point », souligne Sean Dooley dans le Sydney Morning Herald. Ils y sont à la fois plus cruciaux pour la pollinisation et plus dangereux pour l’écosystème. Le méliphage bruyant a ainsi un effet dévastateur sur les petits oiseaux des forêts sèches. A Brisbane, les pies s’attaquent, elles, aux humains (un à deux yeux crevés chaque année).

 

A lire aussi : Malin comme un corbeau, Books, mars/avril 2017 ; Pourquoi les oiseaux aiment la ville, Books, avril 2015.

 

Chaque matin, la rédaction de Books vous propose de découvrir un livre « lu d’ailleurs » directement dans votre boîte email. Inscrivez-vous gratuitement.

LE LIVRE
LE LIVRE

Where Song Began: Australia’s Birds and How they Changed the World de Tim Low, Penguin, 2017

SUR LE MÊME THÈME

Étranges Occidentaux
Lu d'ailleurs Ce que le gothique doit aux Arabes
Lu d'ailleurs Dans la cuisine des Churchill

Dans le magazine
BOOKS n°110

DOSSIER

Risques - Comment les hiérarchiser ?

Mot manquant

Basorexia

par Daniel Pennac

Médecine

Coronavirus : comment lire un article scientifique

par Carl Zimmer

Société

Dernier hiver à Benidorm

par Juan José Millás

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.