Portrait du tyran en enfant malheureux

Au début du IIe siècle, l’historien Suétone écrit la biographie de l’empereur romain Caligula. à peu de chose près, on croirait lire celle d’Hitler ou d’Idi Amin Dada.

Certaines choses ne chan­gent guère au fil de l’histoire, la psyché des dictateurs, par exemple. Les traits qu’énumère l’historien romain Suétone dans sa description ­quasi clinique du sinistre empereur Cali­gula se retrouvent chez les successeurs modernes de ce dernier, notamment Adolf Hitler et Idi Amin Dada. Caligula débute dans la vie par une enfance troublée, avec une figure paternelle problématique. À la mort de son empereur de père, l’admirable Germanicus, il est menacé puis adopté par son oncle Tibère, un pervers polymorphe avec lequel il va vivre à Capri. L’enfance d’Hitler n’est pas de tout repos non plus : père brutal et mère malmenée. Celle d’Amin Dada est pire encore : père intermittent, errance à travers l’Ouganda, misère, éducation proche de zéro. Caligula est un pur produit de l’armée. Il passe ses jeunes ­années dans les camps militaires, où on le surnomme affectueusement « petite sandale » 1. Plus tard, il ira, par nostalgie ou par désœuvrement , jusqu’à s’inventer des guerres, écrit Suétone : « Ensuite, ne sachant à qui faire la guerre, il fit ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Vies des douze Césars (livre IV, Vie de Caligula) de Suétone, Bibliotheca Classica Selecta (bcs.fltr.ucl.ac.be), 2001

SUR LE MÊME THÈME

Jadis & naguère Un roi sans assouvissement
Jadis & naguère L’Évangile selon le pape de l’acier
Jadis & naguère Et c’est ainsi qu’Alexandra rhabilla Bouddha

Aussi dans
ce numéro de Books