Poutine tiendra-t-il jusqu’en 2036 ?

Jusqu’aux années 1990, les autocrates étaient le plus souvent renversés par des révolutions de palais et des coups d’État. De plus en plus, ce sont des révoltes populaires qui scellent leur sort.

Le référendum organisé par Vladimir Poutine au début de l’été 2020 lui assure de pouvoir briguer encore deux mandats de six ans, à l’issue de l’actuel qui s’achève en 2024. Bref, de rester à la tête de la Russie jusqu’en 2036. Il aura alors 84 ans et aura été au pouvoir depuis 1999, soit trente-sept ans. Comme lors des élections précédentes, les résultats de la consultation ont été faussés par des procédés divers, mais la popularité de l’autocrate, quoique en baisse, demeure forte : sa cote dans les sondages reste voisine de 60 %. Comme le souligne l’historien américain Stephen Kotkin en rendant compte de plusieurs ­ouvrages récents sur la Russie, cette popu­larité ne manque pas de surprendre les obser­vateurs occi­dentaux 1. L’économie russe stagne depuis plusieurs années, la corruption est « au-delà de l’absurde gogolien », un tiers des centres de soins n’ont pas l’eau courante, etc. La force du régime tient à la « neutralisation des solutions de rechange » (y compris par l’assassinat ou l’arrestation d’opposants), mais aussi à une propagande très ...

LE LIVRE
LE LIVRE

The Politics of Authoritarian Rule (« La politique des régimes autoritaires ») de Milan Svolik, Cambridge University Press

SUR LE MÊME THÈME

Dossier L’athéisme l’a-t-il emporté ?
Dossier L’endroit où les adultes pleurent
Dossier Pourquoi croit-on en Dieu ?

Aussi dans
ce numéro de Books