L’esprit critique ne prend pas de vacances ! Abonnez-vous à Books !

La religion des Lumières

Peint à très gros traits, le siècle des Lumières est celui du triomphe de la raison sur la foi, de la science sur la croyance, de Voltaire, Hume et les autres déchirant d’un coup de plume le voile de l’obscurantisme.

Enlightenment Now, de Steven Pinker, n’est que le dernier d’une série d’ouvrages qui présentent cette période de manière caricaturale, regrette l’historienne Helena Rosenblatt dans la Literary Review. Dans The Secular Enlightenment, Margaret C. Jacob, professeure émérite d’histoire à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), offre également une vision positive de l’héritage des Lumières, débauche de pensées innovantes qui a permis l’éclosion de la démocratie.

Mais elle montre aussi que l’on ne peut pas réduire les Lumières à un mouvement anti-chrétien et anti-religieux. La sécularisation qu’elle évoque s’apparente « à un nouvel attachement aux biens de ce monde, un intérêt pour l’ici et maintenant, et non plus l’au-delà », précise Rosenblatt.

Dieu et le Diable deviennent tout simplement moins importants, sans pour autant, et notamment hors des frontières françaises, que la raison et la religion soient opposées. En Écosse, les Lumières se sont ainsi propagées dans les églises. Beaucoup d’hommes de foi y prêchaient des idées libérales. À travers l’Europe, le clergé travaillait à réconcilier le dogme et les nouvelles sciences.

Pour illustrer sa thèse, Jacob sort des sentiers battus. Les philosophes des Lumières sont évidemment présents dans son ouvrage, mais elle s’appuie aussi sur des personnages moins connus et des archives inexploitées. On découvre notamment dans sa moisson de libres penseurs, la néerlandaise Isabella de Moerloose, passée par le catholicisme, le protestantisme, l’athéisme et qui dévoile dans une autobiographie publié en 1695 ses pérégrinations religieuses autant que ses conseils en matière d’éducation sexuelle. Elle est l’une des « grandes exceptions » à la relative concorde entre Lumières et religion, puisque, accusée d’être hérétique, elle perdra la raison en prison.

 

À lire aussi dans Books : Contestation virale au siècle des Lumières, mars 2011.

LE LIVRE
LE LIVRE

The Secular Enlightenment de Margaret C. Jacob, Princeton University Press, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Lu d'ailleurs Pandémies, épidémies et autres catastrophes sanitaires
Journalisme : constat amer
« Le capitalisme est la menace n°1 pour la démocratie »

Dans le magazine
BOOKS n°99

DOSSIER

La forêt et nous

Société

« Où est le tigre, où est le tigre ? »

par Aman Sethi

Médecine

La sylvothérapie déferle sur l’Occident

par Nathalie Atkinson

Bestsellers

Cauchemar bucolique

Voir le sommaire

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.