Russie – L’homme qu’il nous faut

Un auteur complotiste triomphe avec une ode à la « métaphysique » de Poutine.

Coprésident du parti nationaliste Grande Patrie et l’un des leaders du Mouvement anti-Maïdan (qui aspire à combattre en Russie les tentatives de soulèvement populaire sur le modèle ukrainien), Nikolaï Starikov est également un écrivain prolifique. Âgé de 45 ans, il a publié quinze ouvrages en moins de dix ans. Entre approximations et détournements de faits historiques, régulièrement dénoncés par la presse, ses écrits revendiquent les apports de Staline au pays ou exposent des thèses conspirationnistes, tel le complot permanent des services secrets britanniques contre la Russie. Le succès de son dernier ouvrage illustre d’ailleurs le regain d’intérêt du public russe pour les théories du complot, à l’heure où montent les tensions entre la Russie et l’Occident. Il y développe les concepts de « chimie », « physique » et « métaphysique du pouvoir ». « Starikov affirme que Poutine est le leader dont la Russie a aujourd’hui besoin. Car il possède à la fois la physique du pouvoir (le mandat en cours) et la chimie du pouvoir (la confiance du peuple). Voilà pourquoi il aurait réussi à offrir aux Russes un objectif métaphysique (un niveau de vie ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Le pouvoir de Nikolaï Starikov, Piter, 2015

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers À la recherche du folklore perdu
Bestsellers L’homme qui faisait chanter les cellules
Bestsellers La chute d’un espion

Aussi dans
ce numéro de Books