Brillez dans les salons ! Avec les 500 faits & idées sélectionnés par la rédaction. Un livre Books Éditions.

Secret défense

Le 16 septembre dernier, le quotidien danois Politiken publiait, dans un supplément spécial, l’intégralité d’un livre dont le ministère de la Défense tente d’empêcher la sortie. Dans Jæger. I krig med eliten (« Chasseur. L’élite de la guerre »), l’ancien soldat des forces spéciales danoises Thomas Rathsack décrit par le menu les opérations auxquelles il a participé en Afghanistan, en Irak et dans les Balkans. « Arguant que la description détaillée des modes opératoires de l’armée danoise pouvait bénéficier aux talibans et constituait une menace pour la sécurité nationale, le ministère de la Défense a enjoint à la maison d’édition de renoncer à la publication de l’ouvrage et a menacé de porter plainte contre l’ancien soldat pour violation de la clause de confidentialité signée lors de son engagement dans les troupes spéciales », rapporte le quotidien The Copenhagen Post. « Je soutiens la liberté d’expression », déclarait le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen, « mais il faut parfois savoir la limiter quand elle menace la sécurité nationale ou celle de nos soldats. »

L’éditeur, People’s Press, a annoncé qu’il publierait le livre comme prévu, puisque les épreuves ont déjà été envoyées à la presse et que la version électronique de l’ouvrage est disponible sur Internet. « Les militaires ne peuvent pas se servir de la sécurité nationale comme moyen pour déterminer quels livres doivent paraître ni à quelles conditions et comment les médias devraient couvrir une guerre », écrivait Thøger Seidenfaden, rédacteur en chef de Politiken, dans le supplément spécial du quotidien reproduisant l’ouvrage incriminé.

LE LIVRE
LE LIVRE

Chasseur. L’élite de la guerre de Thomas Rathsack, People's Press

SUR LE MÊME THÈME

Censure États-Unis - La Semaine des livres interdits
Censure Faut-il republier Mein Kampf  ?
Censure L’affaire des caricatures, acte II

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.