Tout feu tout flamme

Tout feu tout flamme

En 1986, un incendie ravage la Bibliothèque centrale de Los Angeles. Susan Orlean part de cet événement pour rendre hommage à une institution qui lui est chère.

Publié dans le magazine Books, février 2019.
Près de 500 000 livres partis en fumée, 700 000 autres endommagés. Et un mystère. D’où est parti l’incendie qui a dévasté la Bibliothèque centrale de Los Angeles le 29 avril 1986 ? Était-il accidentel ou s’agissait-il d’un acte criminel ? Les soupçons se portent sur Harry Peak, un jeune homme qui ambitionne de faire carrière à Hollywood, mais la police finira par le relâcher. La journaliste américaine Susan Orlean, auteure du très remarqué Le Voleur d’orchidées (Éditions du sous-sol, 2018), a trouvé là le point de départ de sa nouvelle enquête. Survenu le jour de la catastrophe de Tchernobyl, le sinistre était passé relativement inaperçu à l’époque. Quand l’alarme incendie retentit, aucun des quelque deux cents employés de la bibliothèque ne panique. Ils connaissent la ­vétusté du système et sont habitués à ses déclenchements intempestifs. Les premiers pompiers arrivés sur les lieux croient eux aussi à une fausse alerte. Ils se trouvent vite pris au dépourvu : ils n’ont pas de plan du dédale qu’est la bibliothèque, et leurs émetteurs-récepteurs radio ne captent pas à l’intérieur du bâtiment. « Et, par l’une de ces coïncidences étranges qu’Orlean a le chic pour repérer, le matin même de l’incendie, un responsable de la bibliothèque rencontrait les pompiers afin d’envisager l’installation d’extincteurs dans les locaux », note Ron Charles dans The Washington Post. Susan Orlean ne signe pas pour autant une enquête policière. The Library Book est « une biographie affectueuse de la bibliothèque et, par extension, de toutes les biblio­thèques », estime Rebekah…
Pour lire la suite de cet article, JE M'ABONNE, et j'accède à l'intégralité des archives de Books.
Déjà abonné(e) ? Je me connecte.
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire