Une liberté incandescente

À l’automne 2021, une nou­velle collection est née chez l’éditeur italien Giulio Perrone : « Mosche d’oro » (« mouches d’or »), en référence à un roman de l’écrivaine féministe Anna Banti. Des auteures y sont invitées à écrire la biographie d’une femme qui les a marquées et inspirées. Le premier titre, de Lisa Ginzburg, est consacré à Jeanne Moreau.
Ce texte à la prose « toujours limpide, lumineuse et précise » est né d’une « admiration profonde, presque d’un désir d’identification », observe le Corriere della Sera. Prenant pour point de départ sa découverte fulgurante de Jeanne Moreau à l’adolescence lors d’une projection de Jules et Jim à Rome, l’auteure rassemble « les fils d’une vie tout en essayant de découvrir la plus insaisissable des femmes », relève le quotidien italien. Les pages de Lisa Ginzburg mettent notamment en relief l’incroyable indépendance de Jeanne Moreau. Travailleuse acharnée à l’intelligence vive, celle-ci était animée par « une fuite vers la liberté qui ne la faisait appartenir qu’à elle-même ». C’est ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Jeanne Moreau. La luce del rigore de Lisa Ginzburg, Giulio Perrone Editore, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Francophilies Houellebecq au sommet
Francophilies Jacques a dit
Francophilies Des animaux exotiques

Aussi dans
ce numéro de Books