Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Vaches sacrées

Pourquoi la vache est-elle sacrée pour les hindous ? D’où vient cette vénération, qui frappe d’interdit la consommation de viande de bœuf, et quels sont ses effets sociaux ? En 1948, Bhimrao Ramji Ambedkar, militant dalit et père de la Constitution indienne tentait d’apporter une réponse à ces questions dans son essai The Untouchables. Who Were They and Why They Became Untouchables («Les intouchables. Qui étaient-ils et pourquoi le sont-ils devenus »).

L’argument de Bhimrao Ramji Ambedkar est simple, résume l’historien Dilip Menon dans l’hebdomadaire India Today : au VIe siècle, « c’est le conflit entre les brahmanes hindous et les bouddhistes qui a conduit les premiers à abandonner l’abattage et la consommation de bovins, désormais condamnés comme sacrilèges ».

Avant cette époque, les brahmanes considéraient déjà la vache comme un animal sacré comme les y invitaient les Veda, mais ils sacrifiaient l’animal et en consommaient la viande. Le nouvel interdit leur a permis d’affirmer la suprématie de l’hindouisme, tandis que les bouddhistes, consommateurs de bœuf, ont été peu à peu rejetés aux marges de la société jusqu’à devenir « intouchables ». Comme le rappelle le site d’information Scroll.in, le sujet est d’une actualité brûlante en Inde, où des extrémistes hindous, connus sous le nom de gaurakshaks («protecteurs des vaches »), s’en prennent violemment aux musulmans et aux dalits consommateurs de viande bovine. Aussi le politologue Kancha Ilaiah Shepherd s’en est-il emparé. Lui-même issu d’une basse caste de shudra (« serviteurs »), cet intellectuel qui prône la « liberté de manger» a préfacé, édité et annoté les textes d’Ambedkar « avec une précision méticuleuse », apprécie le magazine Open, pour éclairer la dimension politique de cet interdit alimentaire.

LE LIVRE
LE LIVRE

Beef, Brahmins and Broken Men (« Bœuf, brahmanes et hommes brisés ») de Bhimrao Ramji Ambedkar, Navanya, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Périscope De Lolita à Vanessa
Périscope Chez les fous furieux du Web
Périscope À vau-l'eau

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.