Y a-t-il eu un « âge axial » ?

L’apparition quasi simultanée de très grands esprits quelques siècles avant notre ère reste entourée de mystère.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le philosophe allemand Karl Jaspers publia un petit livre, Origine et sens de l’histoire. Il reprenait, en la modifiant, une idée formulée pour la première fois à la fin du XVIIIe siècle par un orientaliste français : les grands courants de pensée et les grandes religions qui continuent d’irriguer le monde actuel ont pris naissance plus ou moins simultanément quelques siècles avant notre ère.

Jaspers parle d’une « période axiale », qu’il situe de 800 à 200 avant notre ère. C’est en ­effet à cette époque que vécu­rent Confucius, Bouddha, les prophètes ­d’Israël, Socrate et Platon. ­Jaspers y ajoute Zara­thoustra, dont nous savons aujourd’hui qu’il était anté­rieur. « Pour la première fois, il y eut des philosophes », écrit-il. C’est l’apparition de « l’homme tel que nous le connaissons aujourd’hui ».

Cette idée a rencontré un franc succès et continue de

LE LIVRE
LE LIVRE

Seshat History of the Axial Age (« Histoire Seshat de la période axiale ») de Daniel Hoyer et Jenny Reddish, Beresta Books, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Esprit critique Quelle transition énergétique ?
Esprit critique Sans précédent, le réchauffement ?
Esprit critique Big Pharma et Covid-19

Aussi dans
ce numéro de Books