Une journée particulière

Une journée particulière

Publié dans le magazine Books, septembre / octobre 2017.
Pablo Martín Sánchez s’est fait remarquer en 2012 avec son premier roman, El anarquista que se llamaba como yo, où il raconte le parcours d’un anarchiste des années 1920 qui portait le même nom que lui. L’écrivain espagnol prend à nouveau sa biographie comme point de départ dans L’Instant décisif. Il situe son roman à Barcelone le 18 mars 1977, jour de sa naissance, et « imagine ce qui a pu passer ce jour-là par la tête de six personnages », résume le quotidien El Mundo. Ni plus tout à fait une dictature ni véritablement encore une démocratie, l’Espagne est alors en pleine transition. Les personnages de Pablo Martín Sánchez aussi : « chacun d’eux affronte une métamorphose, quelque chose qui changera leur vie à jamais », poursuit El Mundo. En bon membre de l’Oulipo, Pablo Martín Sánchez s’est imposé une série de contraintes formelles. « Le jeu consiste à choisir six narrateurs (une préadolescente, un prof de fac activiste, une étudiante, un lévrier, un chef d’entreprise et le portrait de sa mère), à diviser les vingt-quatre heures de ce jour-là en six tranches et à intégrer les six voix dans chaque tranche, mais jamais dans le même ordre », écrit le quotidien El Periódico de Catalunya.

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire

NOUVEAU ! Découvrez le Books du jour !
Chaque matin, un nouveau livre chroniqué dans votre boîte email.