Ada Lovelace n’était pas que la fille de Byron

Ada Lovelace conçut le premier programme informatique et entrevit avec un siècle d’avance les potentialités de l’ordinateur. Sa renommée est en passe de dépasser celle de son illustre père.


Pour les moins de 20 ans, Ada Lovelace compte sans doute davantage que son célèbre père. La seule enfant légitime du poète lord Byron est acclamée comme « la première programmeuse informatique de l’histoire », et on commence tout juste à apprécier son apport à sa juste valeur. Un langage infor­matique, une cryptomonnaie et une école de formation aux ­métiers du numérique portent son prénom1. Elle est aussi le personnage de plusieurs ­romans, bandes dessinées et séries télévisées. Enfin, la Journée Ada Lovelace est un événement international annuel destiné à célébrer les réalisations des femmes dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques.   Née en 1815, Ada est le fruit du mariage calamiteux de lord Byron avec Anne Isabella (« ­Annabella ») Milbanke, une héritière douée pour les mathématiques qui deviendra une éminente réformatrice de l’éducation. Leur fille incarnait, disait-on, les qualités en apparence antithétiques de ses parents : elle avait la créativité fougueuse de Byron et l’intelligence froide ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Ada Lovelace: The Making of a Computer Scientist de Christopher Hollings, Ursula Martin et Adrian Rice, Bodleian Library, 2018

SUR LE MÊME THÈME

Histoire La déesse Tyché dans votre poche
Histoire États-Unis : par ici la sortie !
Histoire Chine : un autoritarisme tout en souplesse

Aussi dans
ce numéro de Books