Bien penser le sexe

Un livre de philosophie sur le sexe ? Dans Die Zeit, Maja Beckers s’en alarme. Ne doit-on pas redouter qu’il verse dans le « mysticisme » ou, à l’inverse, dans une froide et « convulsive objectivité » ? Heureusement, dans son Sexkultur, Bettina Stangneth parvient à « contourner ces deux écueils ».

Un avis confirmé par Andrea Diener dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung : « L’auteure propose une réflexion de fond, mais le fait dans une langue compréhensible et non dénuée d’humour. » L’Europe, rappelle-t-elle, a hérité d’une tradition qui la distingue du reste du monde : en séparant nettement le corps de l’esprit, elle a cantonné le sexe au domaine de la « nature ». Résultat, au lieu de faire partie intégrante de la « culture », le sexe s’oppose à elle. Le plus étonnant est que la libération sexuelle des dernières décennies n’a pas gommé ce clivage.

« Même si, aujourd’hui, il est ­explicitement recommandé d’avoir une vie sexuelle épanouie, ce n’est pas parce ...

LE LIVRE
LE LIVRE

La culture du sexe  de Bettina Stangneth, Rowohlt, 2020

SUR LE MÊME THÈME

Périscope Le mal du siècle
Périscope Le Mossad sans testostérone
Périscope Le bois a fait l’homme

Aussi dans
ce numéro de Books