La chasse aux sorciers reprend de plus belle
par Mitch Horowitz

La chasse aux sorciers reprend de plus belle

Des milliers de personnes accusées de sorcellerie, surtout des femmes et des enfants, sont assassinées chaque année dans nombre de pays. Les Églises de Réveil, issues du pentecôtisme, attisent cette paranoïa qui inquiète les organisations internationales.

Publié dans le magazine Books, décembre 2018/ janvier 2019. Par Mitch Horowitz

© Vlad Sokhin / Cosmos

Femme accusée de sorcellerie dans un village de Papouasie-Nouvelle-Guinée, en 2012. Le photographe Vlad Sokhin a consacré tout un travail aux violences faites aux femmes dans ce pays.

Les Américains sont pour la plupart convaincus que la persécution des « sorcières » a pris fin dans les années 1690, avec le procès de Salem, dans le Massachusetts (1). Or c’est malheureusement encore une réalité au XXIe siècle. Loin de disparaître à la faveur de l’interconnexion numérique et du développement économique, la chasse aux sorcières est ­aujourd’hui un phénomène mondial et un problème grandissant. On a assisté ces dernières années à une flambée de violence contre des personnes accusées de sorcellerie en Afrique, dans le Pacifique et en Amérique latine, et même au sein des communautés immigrées aux États-Unis et en Europe occidentale. Selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), plusieurs milliers de personnes accu­sées de sorcellerie sont assassinées chaque année, et des millions d’autres sont victimes de sévices ou expulsés de leur village. « Cela devient un problème mondial. Ce type de persécutions et de violences se répand partout », confiait Jeff Crisp, ancien fonctionnaire du HCR, lors d’un séminaire organisé en 2009 – c’est la dernière fois qu’une orga­nisation internationale a analysé tous les aspects du problème. Un rapport du HCR datant de cette année-là et une étude de l’Unicef de 2010 arrivaient à la même conclusion : de plus en plus de personnes, notamment en Afrique, sont victimes de violences et de maltraitances liées aux accusations de sorcellerie. Depuis lors, les médias font état d’une multiplication préoccupante des meurtres et des…

Découvrez la Booksletter !

Inscrivez-vous à la Booksletter et bénéficiez d'un mois d'abonnement Web gratuit !
Déjà abonné ? connectez-vous !
Imprimer cet article
0
Commentaire

écrire un commentaire