Soutenez la presse indépendante ! Abonnez-vous à Books, à partir de 8€/mois.

Dirk Nowitzki, star du fadeaway

La biographie atypique du prodige allemand du basket Dirk Nowitzki.

Rien d’étonnant à ce qu’une biographie de Dirk Nowitzki se vende très bien outre-Rhin : il est l’un des plus grands sportifs allemands des dernières décennies et sans nul doute le meilleur basketteur qu’ait jamais produit son pays. Ayant pris sa retraite en avril 2019, à plus de 40 ans, il peut s’enorgueillir d’une carrière en NBA (la ligue américaine de basket) sans équivalent pour un joueur européen.

 

À son actif, le prodige compte 21 saisons au sein des Mavericks de Dallas, 1 522 matchs disputés, 31 560 points marqués, plus de 250 millions de dollars empochés, un titre de meilleur joueur de l’année en 2006 (une première pour un Européen)…. Sans compter un championnat 2011 remporté en grande partie grâce à sa pugnacité, le Graal en somme. Selon son biographe Thomas Pletzinger, le joueur « a complètement bouleversé le jeu américain. Avec Nowitzki, le basket est devenu plus mobile, plus varié, moins attendu, plus subtil, plus raffiné. Ce sport s’est internationalisé, tourné vers le monde. »

 

Traditionnellement, les joueurs de très grande taille se contentaient d’attendre de récupérer le ballon sous le panier et de tirer à partir de là. Rien de tel avec Nowitzki, qui, du haut de ses 2,13 mètres, s’est révélé extrêmement polyvalent, bon dribbleur, très adroit dans ses tirs à mi-distance comme dans ses tirs à trois points (les plus éloignés du panier). « Le fadeaway sur une jambe était sa marque de fabrique, rappelle Moritz Behrendt dans un article du site de la radio ­Deutschlandfunk Kultur : un tir au panier effectué en sautant en arrière sur une seule jambe, répété mille fois, prévisible et pourtant impos­sible à arrêter. »

 

Lui-même ancien basketteur professionnel (mais dans le bien plus modeste championnat allemand), Thomas ­Pletzinger n’a pas produit une énième biographie de sportif célèbre mais, selon Behrends, « de la grande littérature sur le sport ». Un avis partagé par ­Tobias Rüther dans le Frankfurter Allgemeine ­Zeitung : « Pletzinger donne forme à son histoire. Il est précis, mais ce n’est pas une ­affaire de statistiques : il observe, ­raconte ce qu’il voit. »

 

De fait, le biographe a suivi Dirk Nowitzki pendant pas moins de sept ans. Son livre peut, certes, manquer de distance critique, mais ce qu’il perd en objectivité est racheté par une profondeur inhabituelle dans ce type d’ouvrage : il est question d’un grand sportif vieillissant, qui a atteint le sommet de son art et sait que sa jeunesse s’en va. « Pour Pletzinger, estime Rüther, le sport est tout simplement une des formes d’expression de la condition humaine ».

LE LIVRE
LE LIVRE

The Great Nowitzki. Das aussergewöhnliche Leben des grossen deutschen Sportler de Thomas Pletzinger, Kiepenhauer & Witsch, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Initiation au Cachemire
Bestsellers Les meilleures ventes aux Pays-Bas - Entre mémoire et espoir
Bestsellers Grippe espagnole 2.0

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.