Books c’est aussi deux newsletters gratuites ! Inscrivez-vous !

L’école du crime

Après la chute du communisme en Pologne, « les polars ont été rejetés en bloc car ils rappelaient les romans de propagande à la gloire de la milice civique, la police de l’État totalitaire », explique dans Newsweek Polska l’écrivain et éditeur Irek Grin. À présent, le genre se porte bien, comme en témoigne le succès du jeune écrivain ­Wojciech ­Chmielarz – par ailleurs journaliste spécialiste du crime orga­nisé –, dont trois romans sont déjà traduits en français : Pyromane, La Ferme aux poupées et La ­Colombienne, parus aux éditions Agullo.

 

Rana (« Blessure ») se déroule dans une école privée de Varsovie passée entre les mains d’un couple autoritaire. Une réussite au-delà même du genre policier, selon l’hebdomadaire Polityka : « L’accent est mis sur la psychologie des personnages plutôt que sur les crimes eux-mêmes. Pour preuve, le premier cadavre n’apparaît que vers la page 100 ». Chmielarz « sait probablement tout de la famille moderne et saisit les causes de son effondrement », observe le quotidien Dziennik Zachodni, qui voit dans Rana le roman le plus noir de l’écrivain : « C’est une étude sur le mal, sa genèse, sa maturation, son explosion et ses conséquences. […] Le mal y est si omniprésent que le bien n’existe plus réellement. »

LE LIVRE
LE LIVRE

Rana de Wojciech Chmielarz, Wydawnictwo Marginesy, 2019

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Mémoire vive
Bestsellers Comment aborder un inconnu ?
Bestsellers Les meilleures ventes en Turquie - La liberté par les livres

Aussi dans
ce numéro de Books

Booksletter,
c'est gratuit !

Retrouvez gratuitement la Booksletter
chaque samedi matin dans votre boîte email.