Être visible

Né en 1965 à Séoul et arrivé aux États-Unis à l’âge de 3 ans, Chang-rae Lee appartient à la génération des écrivains asio-américains à succès dont les histoires se nourrissent de l’expérience de l’immigration. Citons notamment Viet Thanh Nguyen, Prix Pulitzer 2016 pour Le Sympathisant (1 million d’exemplaires). Le sixième roman de Chang-rae Lee est, « comme les précédents, explicitement transnational », souligne The New York Times.

Le narrateur, Tiller, est un étudiant qui traîne son ennui et un huitième d’ascendance coréenne dans une banlieue du New Jersey. Il rencontre Pong, fils d’immigrés chinois, qui a grimpé l’échelle sociale jusqu’à devenir un entrepreneur hyperactif. Pong l’embarque dans une folle virée marketing en Asie, de Hawaii à Shenzhen et Macao, décrite par The New York Times comme une « chevauchée picaresque, déjantée, drôle, ambitieuse, pleine de sexe et de dangers ». Un an plus tard, Tiller retrouve sa vie d’ombre dans une banlieue métissée du New Jersey, chez une copine au quart chinoise, ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Mon année à l’étranger de Chang-rae Lee, Riverhead Books, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Bestsellers Le temps des questionnements
Bestsellers Mères malgré elles
Bestsellers Vie réelle, vie rêvée

Aussi dans
ce numéro de Books