La stratégie suédoise passée au crible

Un livre défend le bilan de la stratégie sanitaire choisie lors de la pandémie de Covid-19 par la Suède, seul pays européen à ne pas avoir décrété de confinement.

Comment la Suède en est-elle arrivée à opter pour une stratégie différente de celle, plus restrictive, qui a été adoptée par la quasi-totalité des autres pays du monde pour faire face au Covid-19 ? A-t-elle bien fait d’écarter le confinement ou le port généralisé du masque dans l’espace public ?
Un livre vient de paraître dans le royaume scandinave qui apporte des réponses à ces questions, et à d’autres. Son auteur, Johan Anderberg, un journaliste indépendant, avance en terrain miné, tant les choix des autorités suédoises ont été critiqués ou encensés.
Or, pour lui, la Suède s’en est plutôt bien tirée, avec un bilan humain à peu près identique à celui de la grippe de 1993. « C’est une conclusion assez provocante », estime le quotidien libéral Dagens Nyheter en faisant allu­sion aux quelque 14 800 morts suédois du coronavirus, bilan nettement supérieur à celui des pays voisins (2 600 au Danemark et moins de 1 000 en Finlande et en Norvège).
Malgré ces chiffres, poursuit le journal, l’auteur considère que la Suède a fait le ...

LE LIVRE
LE LIVRE

Le troupeau de Johan Anderberg, Albert Bonniers, 2021

SUR LE MÊME THÈME

Périscope La décadence du sperme
Périscope Katowice, capitale de l’e-sport
Périscope Marre de l’authenticité

Aussi dans
ce numéro de Books