La tombe qui attend Jésus

Comment un Anglais excentrique se déguisa pour se rendre à La Mecque et trouva sur son passage, à Médine, le caveau destiné à Jésus.

 

Même si La Mecque est l’un des lieux les plus fréquentés au monde, elle demeure toujours inaccessible aux non-musulmans. Ceux qui braveraient l’interdit aujourd’hui ne risqueraient que l’expulsion ou quelques jours de prison. Au XIXe siècle, en revanche, c’était la mort assurée – ce qui n’a pas empêché une dizaine d’aventuriers de tenter l’exploit. Parmi ceux-ci, l’Anglais Richard Burton, qui a laissé de son pèlerinage un récit savoureux et très précis. Malgré des origines patriciennes, Burton prend tôt la tangente, aidé dans cette vocation par un prodigieux don pour les langues : outre l’arabe, il parle une bonne dizaine de dialectes orientaux, plus le béarnais, appris en quelques mois à Pau pendant sa jeunesse. Devenu officier de l’armée des Indes, où il s’ennuie ferme, Burton vend à la Royal Geographical Society l’idée d’une expédition à La Mecque ayant pour objet de décrire les lieux saints de l’islam et la région qui les entoure. Dûment financé, il se lance dans l’aventure en 1853, déguisé en derviche, car « la qualité de derviche est, ...
LE LIVRE
LE LIVRE

Voyage à La Mecque : Relation personnelle d’un pèlerinage à Médine et à La Mecque en 1853 de Richard Francis Burton, Payot, 2015

SUR LE MÊME THÈME

Jadis & naguère Et c’est ainsi qu’Alexandra rhabilla Bouddha
Jadis & naguère Louis-Sébastien Mercier, prophète maudit
Jadis & naguère Splendeurs et misères du grand âge

Aussi dans
ce numéro de Books